Historique

Historique sur le pensionnat Notre-Dame des Miracles

C’est en 1840 que les frères des Écoles Chrétiennes vinrent à Mauriac. Leur installation officielle et solennelle eut lieu le 8 Février 1841 sous la présidence de M. GRASSET Maire de Mauriac. L’école fut bientôt classée parmi les meilleures du Cantal.

En octobre 1888 les Frères ne sont plus considérés comme instituteurs publics. Ils quittent les locaux communaux et grâce au dévouement et à la compréhension du Bon Père SERRES, ouvrent une école libre à la maison des Sœurs Gardes-Malades.

Le 15 août 1891 M. l’Archiprêtre de Mauriac convoque les Amis des Frères, constitue un Comité, organise une souscription qui permet d’atteindre rapidement la somme de 96000 francs.

Le 26 avril 1892 eut lieu la pose de la première pierre du bâtiment actuel. La rentrée scolaire du 2 octobre 1893 s’effectua dans le nouvel immeuble.

Un décret de fermeture frappa l’école en 1904. En 1906 le Frère GARNIER Joseph (M. CHABRIER) prit la Direction de l’école et eut pour successeur M. MAURY.

Faute de personnel, les Frères sécularisés se retirent de Mauriac en septembre 1919. L’école fut quand même maintenue : par Monsieur l’abbé LABRUNIE de 1919 à 1921 ; par Monsieur MANOURY de 1921 à 1922 ; par Monsieur CLEMENSAC de 1922 à 1923 ; et par Monsieur l’Abbé BESSE de 1923 à 1929.

Ce dernier s’y dépensa corps et âme et fit beaucoup de bien.

En 1929 après de pressantes instances de Monsieur l’Archiprêtre, de Monsieur l’Abbé BESSE et même de Monseigneur l’Evêque de SAINT-FLOUR pour le retour des Frères, les supérieurs acceptèrent de reprendre l’école de Mauriac.

Monsieur OLIVIER ancien élève de l’école, directeur de l’école Albert d’Aurillac, fut nommé à Mauriac. Messieurs ROUBINET et GAUZENTES lui furent adjoints. On gardait deux anciens professeurs Monsieur VEYSSIER, ancien Directeur de l’école de MENET qui était à l’école de Mauriac depuis 1927 et y jouissait de la réputation d’un maître bon, affable et dévoué et Mademoiselle DELCHER qui dirigeait la petite classe depuis le départ des Frères en 1919. Monsieur Félix JONCOUX, comme chef cuisinier, était au service de l’école depuis plus de 25 ans.

L’école compta durant l’année scolaire 1929-1930 96 élèves dont 40 pensionnaires. L’année scolaire 1930-1931 s’ouvrit sous de meilleurs auspices : il y eut 102 élèves dont 46 pensionnaires. Le nombre a été en augmentant. L’année scolaire 1965-1966 compta 167 élèves dont 67 pensionnaires.