Collège : Journée de la Fraternité

Article « La Montagne » AUVERGNE > CANTAL > MAURIAC 10/12/15 – 

Une journée de la fraternité a été organisée au collège Notre-Dame

spa

Les collégiens ont découvert que citoyenneté et respect passent, aussi, par le traitement réservé aux animaux. – David Yveline

Onze organismes et associations ont répondu présents à l’invitation du collège Notre-Dame, pour une journée de la fraternité organisée vendredi dernier.

C’était une première au collège Notre-Dame, à l’initiative de l’enseignement catholique et faisant suite à la Semaine de la solidarité. « L’objectif est de sensibiliser les élèves en les mettant au contact de responsables d’associations, caritatives ou citoyennes », expliquait la directrice de l’établissement, Chantal Desmarie.

Ce projet a trouvé écho auprès d’interlocuteurs qui se sont volontiers mobilisés. « Toutes les classes du collège ont participé, poursuit la directrice. Ils ont rencontré les bénévoles par groupes et les débats se sont facilement engagés. »

« Une initiative 
à pérenniser »

Les débats portaient sur l’actualité et la vie quotidienne, favorisant la prise de conscience grâce à des réponses s’appuyant sur la réalité. Et c’est avec beaucoup de curiosité que les collégiens se sont pris au jeu. Ainsi, face aux Restos du c’ur, « on leur a expliqué le principe des collectes, résume Jeanine Faucher, responsable de l’antenne mauriacoise. On leur a également précisé que les bénéficiaires ne mangent pas que des pâtes ou du riz ! »

Le message du Secours catholique portait, quant à lui, sur les vêtements et leur recyclage. « Après le visionnage d’une vidéo, ils ont appris qu’on pouvait donner une deuxième vie aux habits, grâce à la customisation, par exemple », commente Patricia Floric, enseignante. Un exemple qui a incité les jeunes à proposer l’organisation d’une collecte, au sein du collège.

La présence de la Protection civile, avec Pierre Ducros, était appuyée par celle de l’association AVEC (*) et René Burle, président, a procédé à une redéfinition de la citoyenneté. La question des élèves étant : « Que peut-on faire au quotidien ? »

La citoyenneté passant par la vie des animaux, la SPA était présente avec… trois chiens et deux chats. Une intervention fort appréciée par le jeune public et, à la clé, l’observation que nos amies les bêtes sont des êtres vivants à part entière.

Deux intervenants étaient très remarqués : Stéphane Fréchou, représentant la Cimade (accueil des migrants), et Ali Ali-Zouber pour le culte musulman. Ce dernier a volontiers répondu aux questions qui ont fusé à propos, notamment, du Ramadan ou du port du voile. Il a, par ailleurs, insisté sur la notion de respectabilité des croyances et sur le danger de l’amalgame entre des types d’individus diamétralement opposés.

Au final, une journée de la fraternité que les élèves ont unanimement appréciée, mais qu’ils ont jugé trop courte. « C’est une initiative à pérenniser, peut-être sur une journée entière si les intervenants peuvent se rendre disponibles », conclut Chantal Desmarie.

(*) AVEC : Aurillac ville éco-citoyenne.

Yveline David

 

Pour la réussite de vos enfants